18.5.2021

La vérité sur l'huile de palme durable

L'huile de palme est la graisse la moins chère du monde. Elle supporte les températures élevées et reste solide à température ambiante. Pour les industriels, c'est l'huile parfaite. Pas étonnant qu'elle ait envahi les rayons de nos supermarchés et noyé nos moteurs de voitures. Près d'un produit sur deux vendu dans le monde occidental contiendrait cette huile.

Entre 1990 et 2019, plus de 10 000 000 d'hectares ont été consacré à la culture de l'huile de palme, les feux de forêt volontaires visant à étendre les cultures ont projeté l'Indonésie comme le 4ème émetteur de CO2 en 2015. (1)

C'est pour endiguer les critiques croissantes à l'égard de l'huile de palme que des entreprises comme Unilever et Ferrero ont créé en 2004 le "Roundtable for Sustainable Palm Oil", dite RSPO. L'organisme s’est donné pour mission de produire de l'huile de palme "durable", censée garantir l'absence totale de déforestation. ‍

L'organisation inclut des milliers d’adhérents : producteurs d’huile de palme, négociants, acteurs de la grande consommation, de la grande distribution, banques et investisseurs, ainsi que des ONG (comme WWF).

Un projet intéressant sur le papier, mais qui en réalité ne tient pas ses engagements : la « RSPO » n’est pas en mesure d’effectuer des contrôles sur le terrain. Elle se fonde uniquement sur des études d’impact réalisées par des bureaux d’études accrédités par la RSPO elle-même.

David Gaveau, cartographe, a étudié l'évolution de la déforestation depuis 20 ans en Indonésie et en Malaisie. Au fil de ses recherches, il a constaté une accélération de la déforestation dans les concessions d'huile de palme durable à partir de 2004, date de la création du RSPO. (2)

D'après Greenpeace, la conclusion est sans appel : la RSPO est entre les mains des industriels et ne permet pas de lutter contre la déforestation qui, si elle continue au rythme actuel, aura dévasté 98 % des forêts indonésiennes d’ici 2022 ! (3)

Quelles solutions pour enrayer la déforestation ?

Mettre fin à la monoculture

Chanee, le créateur de l'association Kalaweit, insiste sur le mode de production en monoculture de l'huile de palme. "En réalité, on n'a rien contre le palmier à huile en lui-même, c'est la méthode, c'est la monoculture d'huile de palme qui fait du mal.

Vous avez une huile de palme traditionnelle en Afrique et ça se passe très bien. Pour une agriculture de subsistance, des palmiers à huile mélangés à la forêt, il n'y a aucun souci."

Pour lutter contre la déforestation, l'association Kalaweit rachète la forêt tropicale pour la transformer en réserve naturelle. Une solution qui permet aux villageois locaux de continuer la culture du rotin, la pêche, et la cueillette tout en écartant les actes de déforestation ou de braconnage.

→ Découvrir les moyens d'agir concrètement avec Kalaweit

Réduire notre consommation d'huiles

Tirée par la demande de l'agroalimentaire, des cosmétiques et shampoings, des produits d'entretien, et maintenant des automobilistes pour substituer du diesel, la consommation d'huiles et graisses végétales a été multipliée par 8 en 50 ans dans le monde.

Mais remplacer l'huile de palme par une autre huile est une mauvaise idée car le palmier fournit 6 fois plus d'huile à l'hectare que le tournesol et 10 fois plus que le soja. Plutôt que de chercher à la remplacer par une autre huile nécessitant plus de surface cultivable pour le même rendement, nous devons réduire notre consommation d'huile en général.

En bref, le meilleur moyen de lutter contre la déforestation reste incontestablement de privilégier des produits sans huile ajoutées et sans ingrédients d'origine animale.

→ Télécharger notre extension pour esquiver l'huile de palme

Sources :

(1) https://stats.oecd.org/Index.aspx?DataSetCode=AIR_GHG

(2) https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/video-les-producteurs-d-huile-de-palme-labellisee-par-le-wwf-ont-ils-vraiment-cesse-de-ravager-la-foret-primaire_4291723.html

(3) https://www.greenpeace.fr/lhuile-de-palme-met-feu-aux-forets-dasie-sud/

126 598m2 déjà sauvés de la déforestation